Argument

« La science a radicalement changé les places possiblement occupées par le père (géniteur), devenu certain grâce aux empreintes génétiques, et par la mère, devenue incertaine quand elle devient  » porteuse  » ou quand un utérus artificiel se substitue bientôt à elle. Ces avancées de la science nous obligent à redéfinir, une fois encore (au-delà de Lacan) ce que nous appelons Père et Mère.
Le samedi 24 mars, nous aborderons donc, dans un premier temps du colloque, les éléments historiques et médicaux, qui permettront de mettre en perspective les aspects philosophiques, langagiers et donc idéologiques, y compris au regard de la théorie psychanalytique, de la question de la parentalité.
Dans un second temps, sera abordée la question plus spécifique de l’homoparentalité, qui semble déboucher sur la rupture du dernier fil qui reliait encore le Père à un quelconque naturalisme et remettre en cause la primauté du Phallus. Des interventions à partir des travaux de psychologues, sociologues, et psychanalystes alimenteront le débat avec la salle.

2007 – 15€

Enfin, dans une dernière partie, le dimanche matin, et sous forme de table ronde, nous envisagerons comment analyser ces bouleversements qui, d’une manière générale, semblent aller de pair avec la modification de la fonction de l’état, lui-même fruit d’une désymbolisation de la société au profit d’une logique gestionnaire qui prendrait appui sur des lois socio-économiques prétendument  » naturelles « , bouclant ainsi la boucle du naturalisme.

Ce sont ces questions que le colloque  » transformations de la parenté  » tentera d’éclaircir en privilégiant la pluridisciplinarité, le débat entre les intervenants et avec le public, et en ouvrant, à partir de la littérature, grâce à la présence d’une comédienne, des espaces qui témoignent de la plurivocité des expériences singulières. »

Jean-François Coudurier, Simone Molina

Programme

Samedi 24 Mars 2007 :

8h 30 : Accueil

9h :
Ouverture :G. Mosnier, Directeur CH Montfavet (sous réserve)H. Rouveyrollis : Chef du Pôle Pédopsychiatrie Nord-Vaucluse. J.F Coudurier : Président du Point de Capiton.


Jean-François Coudurier, Psychanalyste, (Aix)
Alain Ducousso-Lacaze : Maître de conférences en psychologie, Université de Bordeaux 2
Joëlle Faticcionni, Psychanalyste (Carpentras)
Jad Ferzli, Psychologue clinicien (Lyon)
Martine Gross, Ingénieure de recherche en Sciences Sociales (CNRS)
Pierre Jouannet, Médecin au Laboratoire de Biologie de la Reproduction – CECOS de l’Hôpital Cochin- Université Paris 5.
Yvonne Knibiehler, Historienne, Universitaire (Aix)
Isabelle Mounier, Metteuse en scène (Drôme)
Mireille Paulin, Psychanalyste, (Marseille)
René Pandelon, psychanalyste, coordonnateur FIAPMC
Eliane Perasso, Avocate, Membre d’Espace Analytique.
Olivier Sigrist, Psychanalyste, ( Marseille)
Olivier Vecho, Maître de conférences en psychologie du développement, Université Paris X-Nanterre.


Présidence de séance : Simone Molina, Psychanalyste, Enseignante D.U Ecriture (Marseille), ECRPF-Velleron, et Psdte d’honneur du Point de Capiton.

Lectures de Textes littéraires et de témoignages écrits. (Théâtre de l’autre scène et Simone Molina)

Isabelle Mounier : Recueil de témoignages écrits.Discutants : J.F Coudurier, E. Perasso.

H.Rouveyrollis, R. Pandelon.

——————————————————————————–


Samedi 24 mars 2007 :

Matinée : Perspective générale

9h20 : Yvonne Knibiehler : Transformations des relations entre sexualité et liens familiaux à travers l’Histoire.

Mireille Paulin : « .De soi et de quelques autres.. : « … Si l’Inconscient semble validé par l’expérience, la question de la structure du sujet reste un point d’horizon participant de et aux mythes fondateurs d’un moment de l’histoire et de l’élaboration théorico-pratique de la psychanalyse… « 

10h 15-10h 30 : Pause

Pierre Jouannet : La médicalisation de la procréation conduit-elle à des parentés différentes ? Quelles sont les limites des interventions du praticien et ses responsabilités dans les choix qui peuvent être faits.

René Pandelon :  » l’enfant-symptôme « 

11h 45-12h30 : Débat suivi d’une lecture.***

Après-midi : Homoparentalité

14h : Joëlle Fatticcioni : « Quelques réflexions au sujet du texte de M.Godelier « Métamorphoses de la parenté »

Olivier Vecho :  » Homoparentalité et développement de l’enfant : le point sur les études empiriques « 

15h30, Lecture de témoignages recueillis par I. Mounier.

Et Lectures par le Théâtre de l’Autre Scène

16h- 16h 30 : Pause

Alain Ducousso-Lacaze :  » Réflexions sur l’homoparentalité à partir d’une recherche clinique, ou : qu’est-ce qui ne change pas dans la parentalité en dépit de l’apparition de nouvelles configurations familiales ? « 

Martine Gross :  » L’étude des projets parentaux des gays et des lesbiennes, permet d’éclairer points communs et différences dans l’expression du désir d’enfant chez les hommes et chez les femmes. « 

18h-18h30 : Débat général.


——————————————————————————–


Dimanche matin 25 mars

La Parentalité a-t-elle vraiment changé ? :

9h00 -11h 30, Table ronde :

Que nous enseigne la clinique? Faut-il répondre à la demande de loi ?

De quelle place pose-t-on ces questions ? R.Pandelon,

JF Coudurier, Jad Ferzli, E. Perasso, O. Sigrist apporteront une brève contribution.

Les discutants dialogueront avec les intervenants du samedi, puis avec le public. Table ronde animée par Simone Molina.

11h 30- 11h45 : pause